Acephale Acephale

The Dreamed Ones / Die Geträumten / Rêveurs Rêves

Austria – 2017 – 89 mins.

At center stage are the two poets Ingeborg Bachmann and Paul Celan, who came to know each other in post-war Vienna. Their dramatic postal exchange creates the textual basis of the film. Two young actors meet in a recording studio to read the letters. The tumultuous emotions of proximity and distance, fascination and fear captivate them. However they also enjoy each other’s company, arguing, smoking, discussing their tattoos and favourite music. Yesterday’s love, today’s love and tomorrow’s: where the lines are blurred lies the heart of the film.

 

Ingeborg Bachmann et Paul Celan ont 22 et 27 ans lorsqu’ils se rencontrent à Vienne, en 1948 ; poètes tous les deux, ils n’ont ni les mêmes origines (Celan, juif de Czernowitz, a perdu ses parents dans un camp allemand en Ukraine), ni la même renommée. Leur correspondance amoureuse est marquée par la distance, et de plus en plus, par la paranoïa du côté de Celan. Die Geträumten en restitue la beauté déchirante en filmant deux jeunes gens qui l’enregistrent dans un studio, debout devant leur micro. Les compositions du caméraman Johannes Hammel traduisent visuellement l’intimité paradoxale entre les deux poètes. Peu à peu, les interprètes, Anja Plaschg (musicienne connue de la jeune scène autrichienne) et Laurence Rupp (membre du Burgtheater), semblent se laisser gagner émotionnellement. Leurs pauses-cigarette laissent apparaître les préoccupations de leur âge, mais la correspondance Bachmann/Celan infuse lentement leur relation, sans que jamais cela ne soit verbalisé. Ce qui s’échange dans leurs regards, la tonalité de leur voix, la façon dont ils prononcent une prose qui n’est pas celle de leur génération, permet aisément de comprendre pourquoi Ruth Beckermann, qui devait au départ alterner les lectures avec les lieux où les amants ont vécu, a recentré Die Geträumten sur ce gracieux Kammerspiel où le romanesque de l’épistolaire nourrit le présent documentaire


 

  • Director/Réalisatrice

Ruth Beckermann

  • Cast/Casting

Anja Plaschg, Laurence Rupp

  • Festivals

Berlinale, TIFF

  • Quotes/Critiques

The Dreamed Ones review – a moving postwar relationshipRough and Heartfelt  – The Guardian

 

  • Stills/Images

Share Project :

  • Categories:
  • Share Project :